brûlot

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1832 registre ancien : 3 fréquence : 8

brûlot n.m.

Punch, café avec alcool brûlé, sucre et eau-de-vie brûlée

Usage : alcool, ivrognerie, boire

1896 sur mon dernier bout de sucre, je verse le restant de mon carafon, j'y mets le feu, ça me fait un punch. Total : un café, un mazagran, un gloria, un verre d'eau sucrée, un grog, une fine et un brûlot 1896. Un client sérieux, dans Un client sérieux 1832 je leur en mettrai tant, qu'ils seront bien dégoûtés s'ils ne se lèchent pas les babines, après avoir sifflé un verre de brûlot de la composition 1832. Le négrier - Aventures de mer 1892 Les rafraîchissements, non ! les brûlots circulant et la flamme du punch augmentant l'ardeur au jeu 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique 1889 Cependant Servan a vidé le litre de rhum dans une grande soupière. Il allume le liquide et fait un brûlot monstre 1889. Le soldat Chapuzot 1921 quand le rhum des «brûlots» n'était plus, au fond des verres, qu'un sirop refroidi, nous nous ranimions tous ensemble au bruit imperceptible d'une bicyclette sur la route. 1921. La boue <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 785