Définition de : sous presse

sous presse & être sous presse ; sous la presse locution

Définition

Se dit d'une prostituée occupée avec client, en passe

ALL : in intimem Gespräch sein
fréquence : 008
registre ancien : 9 registre moderne : 9

synonyme : baiser (pour prostituée) usage : Argot de la prostitution

Chronologie

1891 1894 1900 1917 1971 1981 1986 2013

Citations

  • 2013 Comme ce jour où je fais connaissance, via une agence de rencontre, de Mme Alysée. En la voyant, j'entrave dès son premier regard que je n'ai pas affaire à une employée de la Sécurité sociale. Cette belle Black professe le grand métier en plein air, boulevard Davout. Je lui explique qu'elle mérite mieux, elle acquiesce ; je lui propose alors d'être sous presse bien au chaud, au Diam's plus précisément. Elle accepte. L'occasion de découvrir une petite particularité : prise en levrette, elle lâche des gaz, un petit défaut qui peut devenir un vrai plus dans le grand métier… source : 2013. Moi Dodo la Saumure
  • 2013 Je me souviens encore de sa première passe ; nerveuse, elle fume clope sur clope, avant de redescendre finalement le sourire aux lèvres, heureuse d'avoir assuré sous la presse ; elle finit d'ailleurs par gagner rapidement 1000 euros par jour ! source : 2013. Moi Dodo la Saumure
  • 1891 les filles de maison ont une clientèle, des hommes qui leur sont fidèles […], quand la fille est sous presse, en lecture, c'est-à-dire occupée dans sa chambre, ils attendent patiemment leur tour dans l'estaminet source : 1891?. Paris-Impur

<3 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.