coin

coin Espace de travail du/de la prostituée de rue ; prendre la maîtrise d'un coin, d'un endroit où l'on se prostitue
fréquence 3

coin

& faire son coin

n.m.

Espace de travail du/de la prostituée de rue ; prendre la maîtrise d'un coin, d'un endroit où l'on se prostitue

Usage : prostitution

1961 Parmi toutes les filles que nous avons vues, aucune ne paraît se soucier des nouvelles dispositions de la loi les concernant. Elles sont résolument attachées à leur « coin ». source : 1961. L'hydre aux mille têtes
1978 Il faut aussi se tailler sa place, son « coin » comme on dit, parfois à coups de poing ou de rasoir. source : 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine
1978 Des types qui font le coup de poing, si le tapin a des embrouilles sur le coin. source : 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine
1978 Faut faire son coin, et puis c'est tout. –Pour faire son coin, c'est dur ? –Au début, c'est dur source : 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).