languefrancaise.net

définition : fayot (depuis 1833)

fayot
Engagé volontaire ; sous-officier rengagé (à l'origine, et par la suite militaire de carrière) ; matelot rengagé ; □ rempiler, se rengager

fayot & fayol ; □ faire fayot ; faire fayol ; aspirant-fayot (1833) #nom masc.

Engagé volontaire ; sous-officier rengagé (à l'origine, et par la suite militaire de carrière) ; matelot rengagé ; □ rempiler, se rengager

↓ fréquence : 005 | registre ancien : 8

Citations
  • 1935 Ce n'est plus de l'étonnement, c'est de la stupéfaction que nous éprouvons. Mais ne s'offrirait-il pas notre fiole, le fayot ? source : 1935. Mer Noire
  • 1935 Ça vous est sorti de la tête, qu'on vous a menés pire que des chiens, tout est oublié et pardonné et peut-être que vous embrasserez les fayots avant de partir. Tenez, vous me dégoûtez ! source : 1935. Mer Noire
  • 1935 Nous autres, on est au bout de notre rouleau. On a trimé pendant quatre ans, on a été emmerdés par les fayots tant et plus, on voudrait bien connaître la vie civile, et quand on se croit de la classe on est transformés en cibles. Vous ne trouvez pas qu'il y a de quoi râler ? source : 1935. Mer Noire
  • 1935 Fini le carnage, l'armistice est signé, les fayots n'auront pas eu ma peau. source : 1935. Mer Noire
  • 1935 –Tu as tout du phénomène. Peut-être que tu comptes faire fayot [(1) Rempiler]. –Tu as deviné. –Ah ! bon, je comprends ta discrétion, y a pas de quoi se vanter. source : 1935. Mer Noire
  • 1935 Moi, j'ai plaqué le commerce, dit Cosquer. Je suis fayot. Je n'aurais pas voulu être fayot, ce sont les circonstances qui m'ont conduit à rempiler. Quand la guerre a éclaté, j'allais avoir fini mon active, comme quartier-maître. Jusqu'en 16, je n'ai rien voulu savoir pour signer ma réadmission, mais du moment que de toute façon j'étais coincé, j'ai pensé en fin de compte qu'il valait mieux toucher la prime. source : 1935. Mer Noire
  • 1935 J'apprends que les Grecs étaient commandés par l'enseigne de vaisseau Pommier, du Jean-Bart, et que ce même bâtiment avait fourni les mitrailleurs, des aspirants-fayots. source : 1935. Mer Noire
  • 1935 Tous les marins auxquels j'ai posé la question fatidique : « Que pendez-vous de la maritime ? » tous, sans exception, du matelot sans spécialités au « fayot » (rengagé), tous m'ont répondu avec un accent plus ou moins sincère selon qu'ils y avaient tâté ou non : –La Maritoche, c'est un enfer ! source : 1935. Fortes têtes à pompon rouge

<8 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1833 C'est la date à battre.
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1833 1918 1919 1935 1935 1949

Compléments