languefrancaise.net

définition : éventé

éventé
Être repéré, être connu, découvert

Citations
  • 1899 Ça m'irait à moi, ce petit voyage à Cythère-Biribi, malheureusement le truc est éventré [sic], on ne nous envoie plus en ville faire les don Juan source : 1899. Sous la casaque
  • 1891 Mais grâce au système dont on doit l'application à M. Bérillon [sic], la ruse est éventée source : 1891?. Paris-Impur
  • 1915 Nous nous croyons déjà hors de danger quand une balle passe en sifflant à quelques centimètres au-dessus de nos têtes. –Ça y est, dit Jollivet, nous sommes éventés. source : 1915. Les poilus de la 9e
  • 1925 sur l'ordre de son Boche, qui avait été sans doute averti que le trafic de sa maîtresse grenobloise était éventé, Marguerite Francillard, qui avait la dangereuse manie d'écrire, fut bientôt arrêtée source : 1925. Souvenirs d'un médecin des prisons de Paris (1914-1918)

<4 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1849 1887 1891 1892 1894 1899 1915 1918 1925 1945 1948 1972 1999

Compléments