languefrancaise.net

définition de ☞ comme un soufflet à forge (avec Bob, dictionnaire d'argot)

comme un soufflet à forge
Haleter, respirer bruyamment ; ronfler bruyamment

comme un soufflet à forge & respirer comme un soufflet de forge ; haleter comme un soufflet à forge ; ronfler comme un soufflet de forge ; [poitrines] se soulever comme des soufflets de forge ; bruit de soufflet de forge #locution

Haleter, respirer bruyamment ; ronfler bruyamment

synonyme respirer, ronfler
morphologie comparaison
index Comme, Soufflet, Forge
fréquence 006
registre ancien 5
registre actuel 5
liens GLGallicaHathiArchiveULB
Citations
  • 1966 Le Noir, haletant comme un soufflet à forge, cherchait éperdument une prise à la gorge de son antagoniste source : 1966. Coplan coupe les ponts
  • 1915 Nos poitrines se soulèvent comme des souflets de forge, avec un sifflement saccadé. source : 1915. Les poilus de la 9e
  • 1953 le sang bat partout contre les parois de mon corps endolori. Je halète comme un soufflet de forge et ça va être la fin source : 1953. Alors, pommadé, tu jactes ?
  • 1956 Son mufle fait un bruit de soufflet de forge, à Zigomar. source : 1956. Fais gaffe à tes os
  • 1863 –Toutes les fois qu'ils m'est arrivé de faire coucher ma femme de chambre dans mon voisinage, toujours il m'a été impossible de dormir. –Elle ronflait peut-être ? –Comme un soufflet de forge. C'était odieux ! source : 1863. Les deux gougnottes. Dialogues infâmes

<5 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1863 1875 1915 1953 1956 1966

Compléments