languefrancaise.net

définition de ☞ raide (avec Bob, dictionnaire d'argot)

raide
Fort (alcool)

Citations
  • 1942 Il boit. –Tu vois bien ! Il n'est pas si difficile que toi. –Pristi, c'est raide ! source : 1942. Blanchette, dans Théâtre complet de Brieux (tome premier)
  • 1966 Servez-vous raisonnablement, cette gnôle est plutôt raide… source : 1966. Calone est arrivé
  • 1998 un minuscule flacon de « gnôle » : transparente, c'était censé être du kirsch, brune, du rhum. Les deux étaient raides et avaient le même goût de brûlé. source : 1998. Section Bordel
  • 1957 Un mecton qu'a pas sucé une goutte de gnole depuis dix berges devrait faire gaffe à ne pas se rincer les boyaux en une seule fois avec les trois quarts d'un litron de schnaps. D'autant que se [sic] rye qui vient de la boîte à Sim est drôlement raide. source : 1957?. Dix ans de frigo
  • 1876 Puis la casquette à oreillons avait débouché un flacon de quelque chose de raide et lui en avait fait boire une goutte pour le ragaillardir. source : 1876. Jack
  • 1877 L'anisette lui barbouillait le coeur. Elle aurait plutôt pris quelque chose de raide pour se guérir l'estomac. source : 1877. L'Assommoir

<6 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1876 1877 1942 1957 1964 1966 1998

Compléments