languefrancaise.net

beurk (définition)

beurk
Onomatopée, interjection du dégoût

beurk & beuark ! ; berkh ; berk #interj./juron

Onomatopée, interjection du dégoût

↓ fréquence : 009 | registre moderne : 5

  • 1976 Comment les garçons peuvent-ils aller avec ce genre de filles qu'on voit aux portes des hôtels ? Beurk ! Beurk ! Beurk ! Aucun des types avec qui je couche – et pourtant, ils me payent – ne se laisserait seulement racoler par ça ! source : 1976. Le nouveau visage de la prostitution
  • 1984 éviter à tout prix les crottes toutes fraîches qui garnissent les trottoirs. Les mômes font « beurk ! » et contournent l'obstacle source : 1984. Maîtresse à Belleville

<2 citation(s)>

Chronologie et sources

Si vous connaissez une date plus ancienne, indiquez-la en discussion en indiquant la source exacte. Merci.

1976 1976 1980 1983 1984 1994 2004 2007 2015

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments