languefrancaise.net

définition : emboîté

emboîté
Puni de salle de police ; mis à la boîte (salle de police) : arrêté ; mis en prison, emprisonné, à la salle de police, en cellule de prison mil. ; (qui reçoit des reproches)

Citations
  • 1899 J'étais « emboîté » depuis deux heures quand le capitaine vint faire une visite domiciliaire, malgré sa perspicacité il n'a pu trouver la « planque » recélant mon bureau de tabac. Ce fut une chance. source : 1899. Sous la casaque
  • 1899 toute protestation pouvant avoir comme résultat une « rallonge » sans mot dire je vais retrouver trois malheureux « emboîtés » qui s'y démènent en forcenés. source : 1899. Sous la casaque
  • 1925 –Le procureur s'est fait emboîté. -Oui […] le public est pour le curé. Heureusement ce n'est pas lui qui juge et Pellegrin sera emboîté à son tour, mais pour de bon source : 1925. Mon curé chez les pauvres
  • 1910 Conduisez de suite ces gaillards au poste et, dès qu'ils seront emboîtés vous viendrez me trouver source : 1910. À la conquête du Pôle Nord, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912)

<4 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1894 1899 1901 1907 1910 1919 1925 1926

Compléments