languefrancaise.net

définition : banquer (depuis 1899)

banquer
Payer (verser de l'argent) ; payer (rapporter, profiter)

banquer (1899)

Payer (verser de l'argent) ; payer (rapporter, profiter)

  • synonyme : payer
  • datation : 1899 (GR) /

↓ fréquence : 008 | registre ancien : 8 | registre moderne : 8

Citations
  • 1954 un mec qui double les copains, il est prêt à tout ! Demain, si ça banque, il nous balancera tous. source : 1954. René la Brème perd la tête
  • 1955 D'autor' j'embraye la souris et je l'invite à boire un godet. On discute le coup, elle banque et m'amène dans sa tire jusqu'à sa crèche source : 1955. Pas de pitié pour les caves
  • 1949 En leur banquant la différence ils t'auraient foutu la paix source : 1949. Un drôle de mec - Roman traduit de l'argot américain
  • 1994 Un flic n'est pas toujours un mendigot […] Il faut savoir l'éclairer à pic, quand il a besoin d'une nouvelle tire, quand il faut refaire en romaines le toit de sa ruine, quand il est question de banquer les études à la petite dernière. source : 1994. La guerre des gusses
  • 1958 En tout cas, maintenant, il doit être bien persuadé que s'il ne banque pas le gros paquet, la propriété lui passera sous le nez… source : 1958. Rage blanche

<5 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1899 C'est la date à battre.
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1899 1949 1952 1953 1954 1955 1958 1981 1994

Compléments