languefrancaise.net

définition : pilier de bordel

pilier de bordel
Client assidu du bordel, débauché qui fréquente les bordels, putassier ; terme d'injure, de mépris ; (prostituée?)

pilier de bordel & pillier de bordel

Client assidu du bordel, débauché qui fréquente les bordels, putassier ; terme d'injure, de mépris ; (prostituée?)

↓ fréquence : 005 | registre ancien : 8

Citations
  • 1792 & pis c'choeur encor qu'est rempli d'une crapulitée qu'on s'croit dans l'église d'Bicêtre : on me torderoit le col plutôt que d'me faire allé zentendre bougonner c'toffice à ces mâtins de sermenteux, qui n'sont que des sacs à vins, des piliers d'bordels & d'cabarets. source : 1792. La table d'hôte à Provins, ou la croisée des diligences
  • 1741 Le pater, étonné de ce foutu cartel, / Quitta, faute d'argent, ce pilier de bordel, / Et fut, de désespoir, enculer deux novices source : 1741. Histoire de Dom Bougre, portier des Chârtreux, écrite par lui même
  • 1624 Comment, Monsieur Philippes, vous connoissez donc ce vieux pillier de Bordel qui vient de ravir à cette belle Nymphe sa fleur virginale ? source : 1624. Les ramonneurs
  • 1953 Vous garderez toujours vos faces et vos crânes de militaires prédestinés, baiseurs de bonniches et piliers de bordels source : 1953. Allons z'enfants
  • 1997 Pilier de bordel, pas que les deux aillent nécessairement ensemble, je ne suggère rien de tel, Julien Loraison, qu'y puis-je, était également pilier d'église et, comme si cela ne suffisait pas encore, pilier de bistrot. source : 1997. L'aveu différé

<5 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1624 1741 1792 1953 1997

Compléments