relever les compteurs

relever les compteurs (tableau rapide)
relever les compteurs Recevoir de l'argent (la recette) gagné par qqun d'autre : souteneur qui vient chercher l'argent de ses filles ; par ext. de celui qui prélève qqchose à ceux qui sont sous son contrôle
fréquence 14

relever les compteurs

& relever le compteur ; relevée des compteurs

locution

Définition

Recevoir de l'argent (la recette) gagné par qqun d'autre : souteneur qui vient chercher l'argent de ses filles ; par ext. de celui qui prélève qqchose à ceux qui sont sous son contrôle

registre moderne : 8

Usage : prostitution

Citations
1963 Nous, on ira relever le compteur, et si tout se passe bien on te ramène à Paris. Si tu fais l'homme, on te bute source : 1963. Satan est là
1969 il se contentait d'envoyer ses « assistants » relever les compteurs source : 1969. Les flics
1993 Le stéréotype du « Monsieur », du truand « relevant les compteurs » de ses « gagneuses » ne doit pas faire illusion source : 1993. Prostitution : les uns, les unes et les autres
1986 Les policiers disent avoir surpris Claude G. en train de « relever les compteurs ». Autrement dit, en train de récupérer lui-même l'argent de studios dont il aurait été le propriétaire occulte rue Saint-Denis. source : 1986. Rue Saint-Denis. Rites, personnages et secrets du quartier le plus chaud de Paris
1986 Le « Julot » passait chaque jour « relever les compteurs ». Autrement dit, tous les soirs, les filles donnaient à leur protecteur, de la main à la main, les trois quarts de ce qu'elles avaient gagné dans la journée. source : 1986. Rue Saint-Denis. Rites, personnages et secrets du quartier le plus chaud de Paris
1978 ils sont tous plus ou moins rançonnés. Il y a un maquereau qui relève les compteurs, comme on dit vulgairement. source : 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine
1947 Elle vantait les mérites de son homme, qui était en train de s'enrichir dans le marché noir. Avant cette période brillante, il se contentait, disait-elle, de venir la voir tous les soirs, afin de « relever le compteur ». source : 1947. Prisons tragiques. Prisons comiques. Prisons grivoises

<7 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).