fumeux

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre moderne : 5 fréquence : 8

fumeux adj.

Pas sérieux, foutaises, pas clair, vague ; douteux, évasif, peu clair

2002 Aillagon a pris immédiatement ses distances avec cet opus fumeux et trop répressif 2002. Canard enchaîné 2008 Quand David a obtenu une dispense de sport pour une raison médicale fumeuse, on l'a pas lâché, pire, la situation s'est aggravée, comme si on voulait lui faire payer la désertion. 2008. Kiffer sa race 1969 En face, l'autre nigaud continuait un discours fumeux sur la liberté de la presse 1969. Les fous de Hong-Kong 1998 au niveau des explications sur mon boulot, c'est plutôt fumeux, une sacrée purée de pois ! 1998. Il faut tuer René Dousquet ! 1985 Et ce cureton sibyllin qui le torturait avec ses questions fumeuses. 1985. Manila Black 2004 Des instructions alambiquées, tortillées et fumeuses nous détaillaient en 25 points la fameuse trêve qui pouvait se résumer en deux consignes 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne 2007 J'ai empilé tout un tas de théories fumeuses, pour arriver à deux certitudes. 2007. La gigue des cailleras <7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 163