mochard

date : 1898 fréquence : 9

mochard

n., adj.

Laid, misérable, fâcheux (objets, personnes, sens propre ou figuré)

Synonyme : laid, personne laide

Morphologie : -ard

Famille : moche, mouche

1912 la chambre au papier moisi dont l'aspect était répugnant de saleté, ça ne rappelle que de très loin l'Elysée, c'tte piaule ! Non, mais c'est-y assez mochard ! 1912. Les Pieds Nickelés ministres, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912) 1955 On veut lui vendre des documents établissant la culpabilité de sa frangine dans un turbin extrêmement mochard 1955. Des kilomètres de linceul (Les nouveaux mystères de Paris, 2e arrondissement) 1974 Je comprends le type qui saute une vieille mocharde, parce qu'il se dit : –Elle va me filer le chèque dont j'ai besoin si je l'enfouraille comme elle veut. 1974. Le roman d'un turfiste 1911 Vous n'en auriez point par hasard une plus mocharde ? 1911. Le retour de Manounou, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912) <4 citation(s)>

De moche, et -ard (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 266