Définition de : à tous les vents

  • à tous les vents
    • Partout ; dire publiquement, rendre public ; jeter partout, dilapider
    • fréquence : 007
    • id : 46201

à tous les vents & clamer à tous vents ; jeter à tous les vents locution

Définition

Partout ; dire publiquement, rendre public ; jeter partout, dilapider

fréquence : 007

synonyme : partout

Chronologie

1863 1916 1958 1959 1982 1997 2004

Citations

  • 1982 en octobre 44 un sinistre lascar, résistant de la onzième heure, se permit de clamer à tous vents qu'il fallait envoyer devant les comités d'épuration le mécanicien B... source : 1982. La vapeur
  • 1959 les copains s'étaient essaimés à tous les vents source : 1959. La route mauve
  • 1916 De ce devoir, qui s'impose avec éclat, nous tirons de telles joies que nous avons besoin de nous en flatter et de le crier à tous les vents. source : 1916. Méditations dans la tranchée
  • 1997 je savais maintenant, un peu de jugeote, ne pas non plus aller la clamer à tous vents, la différence, bouche cousue… source : 1997. L'aveu différé
  • 1863 jetant à tous les vents les deniers de ses razzias. source : 1863. Les bohèmes du drapeau. Types de l'armée d'Afrique

<5 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.