languefrancaise.net

estampeur (définition)

estampeur
Escroc, celui qui trompe, celui qui estampe

$LinkAlt

estampeur #nom

Escroc, celui qui trompe, celui qui estampe

  • synonyme : escroc
  • index : Estampeur
  • datation : Sens cité dans (GR), non daté, pas de cit. /

↓ fréquence : 008 | registre ancien : 7

Citations
  • 1895 Ayant reçu la visite réitérée de quelques estampeurs anarchistes, la place Beauvau était en effet persuadée que l'Anarchie comprenait uniquement des agents provocateurs et des chevaliers d'industrie faisant les yeux doux à la caisse des fonds secrets. source : 1895. En plein faubourg
  • 1925 nous conduiraient à examiner si le fait d'être un paresseux, un estampeur ou un maquereau donne droit au titre d'anarchiste […]. Aujourd'hui, les estampeurs sont des paresseux qui emportent aussi bien l'argent d'un camarade que celui d'un vulgaire bourgeois. source : 1925. Que pensez-vous de K.X. ? (René Ghislain)
  • 1899 Il est vrai que ce partisan dévoué du bonheur du peuple avait commencé par estamper ses camarades. Il avait été mis honteusement à la porte de la société de secours mutuel des ouvriers estampeurs, pour avoir détourné cent cinquante francs à ses copains source : 1899. Les Mémoires de M. Goron - La police de l'avenir
  • 1909 Menteur, estampeur, voyou, filou et autres épithètes source : 1909. Ribouldingue se marie, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912)

<4 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Merci.

1894 1895 1899 1901 1901 1909 1925 1981

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments