languefrancaise.net

définition : faire claquer sa langue

faire claquer sa langue
Signe d'admiration ; signe qu'on apprécie une boisson, un alcool ; pour exprimer la bonne qualité de l'alcool

faire claquer sa langue & claquement de langue #gestuel/corporel

Signe d'admiration ; signe qu'on apprécie une boisson, un alcool ; pour exprimer la bonne qualité de l'alcool

↓ fréquence : 006 | registre ancien : 7 | registre moderne : 7

Citations
  • 1955 Ça l'avait pas défraîchie du tout, ses piges de maison. Milou n'a pas pu se retenir de faire claquer sa menteuse. source : 1955. Mollo sur la joncaille
  • 1969 Il prit le verre des mains de Lulu, dégusta le liquide en faisant claquer sa langue en signe de satisfaction. source : 1969. Les louchetracs
  • 1955 Le saucisson avait disparu et il avala d'un trait le verre de vin blanc. Puis il fait claquer sa langue contre son palais, en signe d'admiration. Victor remplit lui-même le verre et se servit un cognac. C'était rituel et datait de plus de dix ans ! source : 1955. Un certain Monsieur Jacques
  • 1889 Une chouette femme, tout de même, murmura l'un d'eux, en faisant claquer sa langue en signe d'admiration. source : 1889. L'ami du commissaire
  • 1917 C'était un certain Calvados… un calva de 1893… et la phrase s'achève sur un claquement de langue significatif. source : 1917. Chignole (la guerre aérienne)
  • 1915 le vieux s'arrête devant un tonneau en faisant claquer sa langue. –Ça c'est du bon, dit-il, et du raide… source : 1915. Les poilus de la 9e

<6 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1889 1915 1917 1955 1955 1969

Compléments