Définition de : faire bande à part

  • faire bande à part
    • Fuir ses amis, boire et manger seul ; se séparer du groupe, former entre mis deux camps séparés, se séparer de la société, ne pas se mélanger
    • fréquence : 011
    • id : 5190

Définition

Fuir ses amis, boire et manger seul ; se séparer du groupe, former entre mis deux camps séparés, se séparer de la société, ne pas se mélanger

fréquence : 011
registre ancien : 3 registre moderne : 3

Chronologie

1794 1836 1859 1861 1894 1898 1926 1932 1970 1998 2006

Citations

  • 1794 En général, la noblesse faisait bande à part, elle se familiarisait peu avec les citoyens des sections de Paris source : 1795 (an III). Almanach des prisons
  • 1898 Ils font bande à part, ne fréquentant volontiers que les chevaliers d'industrie. source : 1898. Les criminels
  • 1932 Cézanne, en dernier, faisait « bande à part » source : 1932. Zola
  • 1836 Crois-nous, c'est une bêtise de vouloir rester honnêtes ; on ne veut de nous nulle part. Tiens, quand on a le cachet sur l'épaule, c'est fini, il faut faire bande à part ou mourir de faim. source : 1836. Bagnes, prisons et criminels (IV)
  • 1998 Mais les Bretons, des ruraux qui bretonnaient […] faisaient systématiquement bande à part. Impossible d'en tirer quoi que ce soit source : 1998. Section Bordel

<5 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.