Définition de : coucher sous les ponts

  • coucher sous les ponts
    • Dormir dehors, être misérable, sans asile (quand on n'a pas de logement, par manque d'argent) ; finir misérablement, sans logement
    • fréquence : 006
    • id : 50075

coucher sous les ponts & finir sous les ponts locution

Définition

Dormir dehors, être misérable, sans asile (quand on n'a pas de logement, par manque d'argent) ; finir misérablement, sans logement

fréquence : 006
registre moderne : 3

synonyme : vagabond, nomade, sdf, sans domicile

Chronologie

1915 1929 1947 1948 1958 1976

Citations

  • 1976 quand j'avais dix-huit ans, il m'arrivait bien de suivre un mec uniquement pour ne pas coucher sous les ponts. source : 1976. Le nouveau visage de la prostitution
  • 1958 Les Chandeleur, c'est bien simple, ils finiront sous les ponts ! Et à ce moment-là, quand ils seront de la cloche, tout le monde dira que Maningue avait raison. source : 1958. Chandeleur l'artiste
  • 1929 Alors, c'est-y vrai, disait-elle, te v'là des nôtres ? –Faut bien, mam'zelle Bijou, pisque je ne sais plus où aller. J'peux pourtant pas coucher sous les ponts. source : 1929. Au Poiss' d'or
  • 1948 Les pauvres bougres – tout comme ceux qui couchent sous les ponts – ce sont les « cloches ». source : 1948. Prisons de l'épuration

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.