Définition de : pour de rire

pour de rire (tableau rapide)
pour de rire Pas sérieusement, pour plaisanter, qui simule, faussement ; pas encore sérieux (par comparaison à bien pire)
fréquence 010

pour de rire

& pour rire ; c'est pour rire

Définition

Pas sérieusement, pour plaisanter, qui simule, faussement ; pas encore sérieux (par comparaison à bien pire)

registre moderne : 5

33169.jpg: 700x465, 98k (06 janvier 2013 à 00h08)

Citations
2011 j'y lisais l'admiration amusée, la révérence presque idolâtre, parfois même certaines paillettes ressemblant à un amourachement pour de rire. source : 2011. Je tue les enfants français dans les jardins
1937 je suis devenu antisémite et pas un petit peu pour de rire, mais férocement jusqu'aux rognons ! source : 1937. Bagatelles pour un massacre
1954 La bave qu'ils produisaient simulait le haut-mal. Et les épileptiques pour rire se livraient à des contorsions qui n'émouvaient personne source : 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville
1892 Votre Berville est un bon bourgeois, un démocrate pour rire, un républicain amateur source : 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique
1850 Ce voyage fut des plus pénibles. […] Tout cela n'était que pour rire. Mais un coup arrivés aux neiges, ça devint tout à fait sérieux. source : 1850. Les cahiers du capitaine Coignet (Jean Mistler éd.)

<5 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).