¶ posséder

posséder & se posséder v.tr.

Définition

Baiser, coïter

fréquence : 011
registre ancien : 3 registre moderne : 3

synonyme : baiser, coïter, baise, coït usage : Argot érotique et de la sexualité

Chronologie

1947 1950 1952 1953 1960 1967 1971 1975 1976 1976 2003

Citations

  • 1952 Je veux la posséder malgré tout et je lui chante la chanson de la grande confiance, je suis tout sourire source : 1952. Une fille du tonnerre
  • 2003 il était au fond maintenant, jusqu'à l'utérus qu'il la possédait ; l'affaire était dans la poche source : 2003. La pharmacienne
  • 1971 –Tu es pure ? demanda-t-il. –Non. –Qui t'a possédée ? –Le chauffeur. source : 1971. Les chemins de la perversion
  • 1975 je connus la fille d'un noble polonais. Elle était belle et majeure. Je ne pouvais la posséder (c'était la première fois que je pénétrais une femme) sans penser à mon père, à mes aïeux source : 1975. Souvenirs obscurs d'un Juif polonais né en France
  • 1976 Toutefois il s'écoula quelque temps avant qu'Alphonsine et Gerfaut se sautassent dessus pour se posséder. source : 1976. Le petit bleu de la côte Ouest (Trois hommes à abattre)
  • 1953 Bien vite, Camille fut sur elle et la posséda furieusement. De cette façon, elle avait certainement réalisé à qui elle avait affaire. Un mâle, un vrai. source : 1953. De la boue et des roses
  • 1947 Quant à sa femme, élégante et fine, il la méprisait, par un vieux reste avoué de son éducation. Il ne la possédait que cinq ou six fois par an, par politesse ou par devoir ; et, pour ne pas lui sembler bestial aux jours de sacrifice nuptial, il passait auparavant par quelque maison de rendez-vous. source : 1947. Prisons tragiques. Prisons comiques. Prisons grivoises

<7 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.