se salir les mains

registre moderne : 4 fréquence : 8

se salir les mains

& se salir les pattes ; se salir les pinceaux

locution

S'impliquer, agir personnellement ; (spécialement) s'impliquer dans des action indignes, se compromettre, participer personnellement à des actions peu glorieuses, commettre des actes répréhensibles

Synonyme : compromettre (se)

1960 Allons, mon général, on a fait le gros boulot, on s'est bien sali les pattes, laissez-nous partir. 1960. Les Centurions
1973 tant qu'à se salir les mains, autant se servir de ceux qui les ont déjà sales 1973. Missions spéciales
1993 je pense avoir fait mon travail, en fonction de cette faible marge de manoeuvre, avec conviction et honnêté. Cependant, au cours d'une autre élection, j'ai entrevu ce qui peut conduire un homme à « se salir les mains » 1993. Et l'expresso remplaça la bistouille
1952 Tu cafarderas pas, non ! Je suis régulier, on sera deux à se sucrer. –Des haricots, j'y réponds. Tes micmacs, c'est pas demain la veille que je m'y salisse les pinceaux. 1952. Émile et son flingue
2004 Le policier était parfois en marge, obligé de se salir les mains, mais ça n'était pas un malhonnête homme 2004. Entretien réalisé par Ch. Diaz le 21 décembre 2004, dans Les récits de vie de policiers
2001 pour rien au monde je n'aurais voulu tremper à nouveau là-dedans, car, à l'évidence, nous allions devoir nous salir les mains. 2001. Services spéciaux. Algérie, 1955-1957
1958 il a assez de types à sa solde dans la région pour ne pas se salir les mains. 1958. Rage blanche

<7 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).