Définition de : cousue

  • cousue
    • Cigarette toute faite, manufacturée, faite à la machine
    • fréquence : 009
    • id : 19206

cousue & toute cousue ; toute-cousue n.f.

Définition

Cigarette toute faite, manufacturée, faite à la machine

fréquence : 009
registre ancien : 7

synonyme : cigarette usage : Argot du tabac

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1926.

1933 1948 1957 1965 1980 1981 2012 xxxx xxxx

Citations

  • 1957 James, qui portait une toute cousue à sa bouche, stoppa son geste source : 1957. Du riffifi chez les femmes
  • 1957 La fumée des toutes cousues grimpait jusqu'au plafond source : 1957. Du riffifi chez les femmes
  • 1933 je croise une équipe de pupilles et l'un d'eux m'aborde franchement : –T'as une « pipée » ? me demande-t-il. Avant qu'il ait ouvert la bouche, j'avais deviné sa question. –Non, répondis-je. –Alors t'as du « soie » ? –Non plus. Je ne fume que des « cousues. » Je n'ai donc pas de papier. Je lui glisse dans la main une cigarette source : 1933. Les forçats-enfants à la colonie pénitentiaire de Mettray
  • 1948 Leur seul désir, leur seul rêve, leur seule préoccupation […] c'est le tabac. On n'entend que ce mot dans toutes les bouches. Il fleurit sur toutes les lèvres en un leit-motiv que rien ne peut interrompre. On dépense des trésors d'ingéniosité pour attraper un mégot. La ration de pain quotidienne vaut deux « cousues ». Et d'aucuns se sont dépouillés de leurs vêtements pour quelques pipes de « gros gris ». source : 1948. Je sors du bagne
  • 1980 Pépère y accrochait, à la fin du repas, la toute-cousue de Gauloise qu'il s'autorisait source : 1980. Pour venger Pépère

<5 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • 1926, voyou (DHAF)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.