Définition de : sécot

  • sécot

sécot & séco ; seco n., adj.

Définition

Maigre, maigre, sec de constitution, sèchement ; grand maigre?

ALL : mager
fréquence : 007
registre ancien : 8 registre moderne : 6

synonyme : maigre, mince, peu épais

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1850.

1898 1917 1920 1951 1952 1960 1981

Citations

  • 1960 Séco il décide : –On rentre source : 1960. Du mouron pour les petits oiseaux
  • 1898 La soif de célébrité les dévore : « Comment ! on ne me reconnaît pas ! Je suis André dit le Tonnerre. » – « Et moi, reprend un long et stupide sécot, on m'a nommé : Cervelle-le-Grand. » source : 1898. Les criminels
  • 1952 et puis un microbe poilu, tout chenu et tout sécot, avec une barbouze à pied et des grandes bacchantes. source : 1952. Émile et son flingue

<3 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • De sec, et suff. -ot (GR)
  • Avant 1850, Balzac (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.