saucissonnage

registre moderne : 8 fréquence : 9

saucissonnage

n.m.

Prise d'otage (famille) pour se faire ouvrir coffre, vol à domicile avec agression au cours duquel les victimes sont attachées, et parfois torturées

Usage : police

1955 tout ce qu'il y a de propre, droit au but, pas de cafouillage, pas de saucissonnage sur le tas, du fin boulot de professionnels. 1955. Mollo sur la joncaille 1985 Sans doute un saucissonnage, ainsi appelé car dans ce type de vol, les agresseurs ligotent leurs victimes pour être tranquilles ou pour les torturer et leur faire dire où se trouve leur magot 1985. Un flic de l'intérieur 1998 Le « saucissonnage » est apparu à la fin des années 70 1998. Les combines des voleurs et comment s'en défendre xxxx Marc Hornec était arrêté par les gendarmes d'élite du GIGN. […] il faisait l'objet de deux mandats d'arrêt, l'un délivré en août 2003 par un juge grenoblois travaillant sur un «saucissonnage», survenu entre le 9 au 10 décembre 2002 à Bivers (notes personnelles) 1999 s'agit d'un braquage avec prise en otages des membres de cette famille, action vulgairement dite saucissonnage. En effet, pour mener à bien leur forfait, les malfaiteurs ont ligoté –saucissonné– à leur domicile l'épouse et les enfants du chef de l'agence. 1999. Deux frères - flic et truand, deuxième partie (Bruno) (le flic) 1974 Trois jeunes gens de vingt-cinq ans, auteurs d'agressions graves avec bâillonnages, saucissonnages et effusion de sang, s'en sont tirés, en effet, avec simplement six ans de prison 1974. Ancien détenu cherche emploi <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 578