avaler des couleuvres

registre ancien : 4 registre moderne : 4 fréquence : 5

avaler des couleuvres

locution

Supporter des paroles désagréables ; supporter des choses désagréables

1969 Il accusa les critiques, avala bien des couleuvres, serra les dents et il revint 1969. Les flics 1902 Aussi a-t-il pris en horreur ce parc de féérie où il fut, huit ans, metteur en scène : il y a avalé trop de couleuvres. Ah ! ces Cosaques ne sont pas faciles à vivre et c'est une besogne ardue que de satisfaire leurs fantaisies 1902. Les Noronsoff <2 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 561