Définition de : faire marcher son déconophone

faire marcher son déconophone & déconophone n.m.

Définition

Dire des conneries, des sottises ; bouche (comme outil à dire des conneries)

fréquence : 002
registre moderne : 7

synonyme : bouche, mâchoire, importuner, agacer, déranger, parler, dire, bavard usage : Argot du corps

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1949.

1955 1987

Citations

  • 1955 Ça me saoulait, rien que d'esgourder Milou faire marcher son déconophone à plein rendement. –Ah ! ne parle pas tant, Milou. source : 1955. Mollo sur la joncaille

<1 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • 1949, Robert Merle, Week-end à Zuydcoote (gb, GoogleLivres)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.