languefrancaise.net

blaireau (définition)

blaireau
Terme de mépris : nul, minable, imbécile, qui n'est pas du clan ; insulte

  • 2008 C'est Kacem, ce blaireau… –Parle pas comme ça de mon copain ! –Ton copain, c'est un blaireau, y a que toi pour pas t'en apercevoir ! source : 2008. Kiffer sa race
  • 1980 De toutes façons je chante pas pour ces blaireaux source : 1980. Où c'est que j'ai mis mon flingue
  • 1981 ce ringard, ce blaireau source : 1981. Mon beauf
  • 2012 Revel démarra en l'insultant, lui et tous les « connards » de son espèce, « blaireaux » et « petites bites » qui avaient besoin de grosses bagnoles pour se sentir virils. source : 2012. Des clous dans le coeur

<4 citation(s)>

Chronologie et sources

Si vous connaissez une date plus ancienne, indiquez-la en discussion avec précision de la source exacte. Merci.

1980 1981 1984 1984 1985 1991 2000 2001 2005 2008 2012 2015 xxxx xxxx

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments