¶ reculer pour mieux sauter

  • reculer pour mieux sauter
    • Formule : seulement retarder ce qui doit arriver, remettre à plus tard une difficulté, un inconvénient
    • fréquence : 006
    • id : 44044

Définition de reculer pour mieux sauter

Formule : seulement retarder ce qui doit arriver, remettre à plus tard une difficulté, un inconvénient

fréquence : 006 registre ancien : 3 registre moderne : 3

Chronologie (aide)

La plus ancienne attestation connue est : 1536.

1792 1892 1917 1926 1935 2012

Citations (aide)

<4 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

− Reculer pour mieux sauter. Aller en arrière afin de prendre de l'élan pour mieux sauter. Au fig. Éviter un inconvénient présent pour devoir y faire face plus tard, alors que la situation s'est aggravée; faire des concessions pour être en meilleure position à l'avenir. Le chancelier d'Ambray y conduisant son fils et sa bru, Louis XIII conseilla que le fils fît lit à part. Le but, c'est sans doute de reculer pour mieux sauter (Michelet,Journal, 1860, p. 541). (TLFi) /

  • reculer pour mieux sauter loc. verb. RELAT. "fig. : temporiser, faire des concessions" - GLLF, DEL, GR[85], TLF, 1611, Cotgr. ; BEI, déb.17e. Compl.L, Gc, FEW (11, 112b) (Marot)
    • 1536 - «Et quand les gens on veoit hotter, / On recule pour mieulx saulter.» C. Marot, L'Enfer, les coq-à-l'âne, les élégies, 58 (Champion) - P.E. (BHVF) /
  • 1536, Marot (Enckell, BHVF) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.