Définition de : monteur de cou

  • monteur de cou
    • Escroqueur, escroc, trompeur
    • fréquence : 003
    • id : 43971

monteur de cou & monteur de coups

Définition

Escroqueur, escroc, trompeur

fréquence : 003

synonyme : escroc

Chronologie

1855 1898 1901

Citations

  • 1898 C'est égnaulant ce que j'ai reçu de babillardes de toutes sortes et de tous les genres, à ce propos là ; il y en a qui me félicitent, d'autres qui me déportent, d'autres qui disent que je ne suis qu'un sale monteur de coup. source : 1898. Notes d'un tricoteur (L'Auto-Vélo)
  • 1855 Puis, le mignon de bas étage et les monteurs de coups vont ensemble boire à la santé de la tante qu'ils ont fait chanter, c'est-à-dire du honteux personnage auquel ils ont escroqué de l'argent. source : 1855. Filou, filouterie dans Dictionnaire de la conversation

<2 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.