Définition de : fias

Définition

Frère, ami, camarade ; terme de familiarité ; pauvre type

fréquence : 008
registre ancien : 8

synonyme : individu, type, quidam, ami, camarade

Chronologie

1897 1897 1897 1898 1907 1937 1953 1960

Citations

  • 1960 Il a beau se forcer, le pauvre fias, tout ce que son imagination lui cloque sur les endosses, c'est du déjà porté par cézigue du temps où il brillait source : 1960. Du mouron pour les petits oiseaux
  • 1898 toi un frangin, un aminche, un poteau, un fias, un zig, un mariolle, un girond, un costot, un rupin, un copain, une branche, un frère quoi, tu te mets à gueuler après nous, comme une poire ou un michet. source : 1898. Notes d'un tricoteur (L'Auto-Vélo)
  • 1960 Saboulés comme des mylords, les fias ! source : 1960. Du mouron pour les petits oiseaux
  • 1937 Évidemment, comprenons bien que le bas youtre, le fias, l'« unichemise » qui sort tout juste de son souk… du fond de son ghetto roumain, il trouve une sérieuse différence, un drôle de changement quand il voit la place Pigalle source : 1937. Bagatelles pour un massacre

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.