languefrancaise.net

cafouilleux (définition)

cafouilleux
■ Maladroit ; ouvrier peu capable de se débrouiller, mauvais mécanicien ; ■ confus, compliqué, obscur ; qui s'agite confusément

cafouilleux #adjectif, nom #1896

■ Maladroit ; ouvrier peu capable de se débrouiller, mauvais mécanicien ; ■ confus, compliqué, obscur ; qui s'agite confusément

↓ fréquence : 006 | registre ancien : 7 | registre moderne : 5

  • 1982 À la bricole, Leclair avait fait comme Bébert : subtile connivence avec les mécanos, diplomatie fine, surtout leur laisser le temps de le regarder bosser sur les locos, qu'ils puissent apprécier son sérieux, sa démerde, en un mot le jauger jusqu'au verdict final, favorable à Leclair : ça va, c'est pas un cafouilleux minable. source : 1982. La vapeur
  • 1949 alternative de notre [ équivoque ] [ funeste ] [ imbécile ] [ poisseuse ] [ cafouilleuse ] [ godillante ] [ cafouillante ] [ position ] [ situation perdue ] trop pénible état. source : 1949. Casse-pipe (variantes)
  • 1995 Il se tapent la gamelle de Fleury, reprennent du poil de la bête, sont libérés et repartent à la godille sur les mers cafouilleuses. source : 1995. La zonzon de Fleury
  • 1947 Arrêté lui aussi par la Gestapo, pour une sombre et cafouilleuse histoire d'espionnage, il se trouva un jour nez à nez avec moi dans un couloir. source : 1947. Prisons tragiques. Prisons comiques. Prisons grivoises

<4 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1896. Si vous connaissez une date plus ancienne, indiquez-la en discussion avec précision de la source exacte. Merci.

1919 1947 1947 1949 1982 1995

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Aviateurs, téléphonistes, 1916-18 ; bête, Delesalle (Esnault1919)

  • De cafouiller (GR)
  • 1896 (GR) /