Définition de : mains baladeuses

mains baladeuses & main baladeuse ; avoir les mains baladeuses ; avoir des mains baladeuses locution

Définition

Caresser (érotiquement), main qui caresse, qui touche (les fesses ou les seins notamment), avec ou sans consentement

fréquence : 009
registre moderne : 5

synonyme : caresse, caresser, peloter usage : érotique, sexualité

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1960.

1960 1971 1975 1982 1982 1984 1993 1998 2008

Citations

  • 1982 une servante rieuse et bien roulée, ce qui ne gâchait rien. Capable en outre de mettre en un clin d'oeil le couvert, de poser le litron, de servir les hors-d'oeuvre tout en repoussant les mains baladeuses ! source : 1982. La vapeur
  • 1982 Pas d'impératrice à l'horizon. Ni de ces silhouettes plus grecques que latines qui hantaient les nuits de Subure et qu'on aurait eu du mal à deviner ici, à l'exception de quelques mains baladeuses qu'expliquait à la rigueur la foule entassée source : 1982. Histoires de la nuit parisienne
  • 1993 j'ai la sale habitude de ne pas leur dire ce que je suis […]. Si le mec n'a pas les mains baladeuses, il y voit que dalle source : 1993. Prostitution : les uns, les unes et les autres
  • 1960 J'ai un collègue qui me fait la cour. Qu'est-ce que vous voulez que j'en fasse ? Il veut simplement coucher avec moi. Il a les mains baladeuses. Ça me déplaît. source : 1960. La France et l'amour - Une enquête de l'Institut Français d'Opinion Publique
  • 1971 Nancy, c'était pas Paris. J'avais la planque, mais déjà le patron avec des mains baladeuses et des petits mots doux : « T'es bien roulée », etc. source : 1971. Histoire de Michèle
  • 1998 Les baisers étaient acceptés, les mains baladeuses tolérées, encore que pas toujours, ou pas trop loin. source : 1998. Section Bordel
  • 1975 cette indifférence au corps de Morgan, à ses mains baladeuses, maladroites source : 1975. Les canards de Ca Mao

<7 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • Fam. et pop. Avoir la main leste, baladeuse, qui traîne (Rey-Chantr. Expr. 1979). (TLFi) / 1960 (gb) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.