bordelier

bordelier Propriétaire de bordel, tenancier du bordel ; celui qui fréquente les bordels ; tenancier d'un hôtel de passe
fréquence 7

bordelier

& bordelière (fém.) ; hôtelier-bordelier

n.

Propriétaire de bordel, tenancier du bordel ; celui qui fréquente les bordels ; tenancier d'un hôtel de passe

registre moderne : 6

Usage : prostitution

1955 Marco, un ancien bordelier de Lyon, s'était retiré du commerce de la viande parfumée source : 1955. Mollo sur la joncaille
1935 Mais lorsque je sors, content de moi, une patrouille est là pour me cueillir. J'aurais dû me méfier de la bordelière, sinon de Marinette. Un maître, sabre et revolver, et quatre matelots, baïonnette au canon, me mènent au poste de garde et m'y bouclent. source : 1935. Mer Noire
1979 À mon sens, ces événements de mai, ce sont les bordeliers d'Hambourg qui les ont provoqués, histoire de nous dévorer la clientèle source : 1979. Les mauvais lieux de Paris
1990 Les prix pratiqués en ce mois d'août 1969 sont tout à fait modiques : vingt et un francs la passe ! Dix francs pour la maison elle-même – en fait pour le bordelier –, dix francs pour la prostituée et le dernier franc pour la serviette ! source : 1990. Pickpockets ! Vingt ans de flagrant délit : un flic parle
2004 un devoir […] de faire une visite sur une partie du quartier pour rencontrer les concierges, les commerçants et autres, pour voir si tout se passait bien […] y compris auprès des « bordeliers ». Je connaissais les clients de toutes les prostituées. source : 2004. Entretien réalisé par Ch. Diaz le 21 octobre 2004, dans Les récits de vie de policiers

<5 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).