Définition de : gamahucher

gamahucher & se gamahucher v.tr.

Définition

Exciter ou caresser le sexe (ou l'anus) du partenaire h. ou f. avec la langue (cunnilingus, fellation), lécher, sucer le sexe du partenaire

fréquence : 016
registre ancien : 6 registre moderne : 6

synonyme : cunnilingus, fellation, faire une fellation famille : gamahuch- (cunilingus) usage : Argot érotique et de la sexualité

Chronologie

1785 1789 1789 1790 1790 1790 1791 1791 1791 1792 1840 1840 1863 1875 1950 1982

Citations

  • 1863 LE MARQUIS (Partagé entre l'envie de la gamahucher et celle de la branler.) source : 1863. Signe d'Argent. Vaudeville en trois actes
  • 1875 Attends, je vais te faire jouir. (Elle la gamahuche. Madame Beauflanquet se pâme. Raphaële se retire.) Veux-tu m'en faire autant, dis ? source : 1875. À la Feuille de rose, Maison turque
  • 1840 Comme par tempérament, elle se fait branler et gamahucher par les putains, ou les filles d'amour sous ses ordres, c'est la règle, et il y en a toujours une qui passe la nuit avec elle, et qu'elle honore de sa couche. source : 1835-1840. Les dames de maison et les filles d'amour
  • 1840 Et pour camarade / J'avais un' tribade, / J'nous gamahuchions tour-à-tour, / V'là c'que c'est qu'un' fill' d'amour. source : 1835-1840?. La fille d'amour (chanson)
  • 1785 il m'a fallu fouetter pendent plus de deux heures un vieux président, tandis qu'à genoux devant moi il me gamahuchait source : 1785. Correspondance d'Eulalie, ou Tableau du libertinage de Paris
  • 1789 Gamahucher, c'est faire avec la langue & la bouche, l'office du membre viril ou du vagin. L'homme place sa langue sur le clitoris de la femme, il lui donne de légères titillations, il aspire à lui à l'intérieur des lèvres de la motte, puis il lèche de haut en bas le clitoris & les ramifications ; enfin quand la femme lui presse fortement la tête sur les cuisses, il tourne la langue avec force autour du clitoris, en redoublant toujours le mouvement jusqu'à ce qu'elle décharge. La femme, pour payer de retour, prend entre ses lèvres le gland du vit, en le faisant doucement entrer & sortir dans sa bouche ; sa langue est placée sur l'orifice du canal de l'urètre, elle le lêche ou le pointe, pendant que d'une main elle chatouille le pubis. […] Ce plaisir étant très-vif, les femmes y sont portées aujourd'hui avec fureur. Les hommes s'y adonnent aussi, parce qu'ils sont usés ; que les cons même de quinze ans sont d'une largeur effroyable, & que les chaude-pisses sont très-communes. source : 1789. Dom-Bougre aux états-généraux, ou doléances du portier des Chartreux
  • 1790 Nécard, Guichetier du Grand-Châtelet. Tous les prisonniers de la paille rendent justice à son goût et à ses talents pour gamahucher en c(u)l et en c(o)n. source : 1790. Les enfans de Sodome à l'Assemblée nationale
  • 1790 Adieu, en attendant des fouteurs, je vais me faire gamahucher. Foutre ou boire, c'est la devise de ton amie. source : 1790. Requête et décret en faveur des putains, des fouteuses, des macquerelles et des branleuses
  • 1982 Gamahucher une dame dans ces conditions exige une parfaite souplesse des vertèbres cervicales. source : 1982. Autorut du soleil
  • 1950 C'est ce qu'on appelle sans doute un cul béni, fit Gilles en enfonçant son pouce dans l'anus de la blonde Agnès. Il gamahucha l'orifice. source : 1950?. La Nonne

<10 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.