¶ parrain

parrain & vrai-parrain

Définition

Personnage important de la pègre, chef de criminels, voyou important et dirigeant

fréquence : 010
registre moderne : 2

usage : Argot des voyous, Argot de la police, typo délinquant

Chronologie

1973 1973 1976 1984 1986 1993 1999 2006 2007 2013

Citations

  • 2013 La cité phocéenne croule déjà sous les règlements de compte derrière lesquels apparaît l'ombre de Gaëtan Zampa. Celui que l'on appelait le parrain (avant de devenir la marraine parce qu'il a fini par se suicider aux Baumettes) soutient aussi, électoralement et financièrement, un des candidats à la succession de Gaston Deferre pour ravir la mairie de Marseille. source : 2013. Moi Dodo la Saumure
  • 1973 Il tue tout d'abord pour le compte de son « parrain », le capomafia de Corleone, le docteur Navarra source : 1973. La main des Siciliens ?
  • 1986 « Julot-Casse-Croûte », « Demi-sel » ou « Vrai-parrain » sont indiscutablement dans le collimateur de la Brigade des stupéfiants et du proxénétisme. source : 1986. Rue Saint-Denis. Rites, personnages et secrets du quartier le plus chaud de Paris
  • 1976 c'était Mendoza deux ans en arrière. Le Mendoza qui voulait devenir un parrain, un ténor du milieu français. source : 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza

<4 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.