¶ traficoter

  • traficoter
    • Trafiquer, se livrer à une négoce illégal ; se livrer à des petits trafics, vivre de petites combines ; faire, ourdir (de petites choses)
    • fréquence : 009
    • id : 19726

traficoter & trafiquoter

Définition

Trafiquer, se livrer à une négoce illégal ; se livrer à des petits trafics, vivre de petites combines ; faire, ourdir (de petites choses)

fréquence : 009
registre moderne : 5

morphologie : -oter, -otter

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1951.

1957 1960 1965 1969 1976 1980 1992 2004 2006

Citations

  • 1969 Plus ou moins indic, il traficotait dans le monde de la Bourse source : 1969. Les flics
  • 1957 Les adresses de tous les recéleurs qui traficotaient avec Altona ? source : 1957. Carnaval à cinq
  • 2006 un dortoir héberge toutes sortes de voyageurs. Ils ont peu d'argent mais passent beaucoup de temps à traîner dans les rues. Ils voient des choses, il y en a même qui traficotent. Ils constituent une formidable source d'informations pour un journaliste. source : 2006. L'exequatur
  • 1965 « Ouais. Mais aussi pour surveiller Vahina Célérier, la femme du patron du New Zealand Beach. » « Elle est laubée, la nana ? » « Très. Elle a été Miss Monde en 58. Vedette de cinéma en 59. Et, je la soupçonne de traficoter depuis 60. » source : 1965. Le Tigre entre en piste

<4 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

De trafiquer (GR2) /

  • Vers 1951 (GR2) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.