¶ traîner la patte

  • traîner la patte
    • Marcher difficilement, lentement, après effort ou par mauvaise volonté, ou par manque d'énergie ; être fatigué ; être fourbu
    • fréquence : 007
    • id : 16993

Définition

Marcher difficilement, lentement, après effort ou par mauvaise volonté, ou par manque d'énergie ; être fatigué ; être fourbu

fréquence : 007
registre ancien : 6 registre moderne : 6

synonyme : aller, marcher, se promener, errer

Chronologie

1888 1915 1960 1973 1978 2001 2006

Citations

  • 1915 C'est pas possible, dit Gaspard qui traînait la patte, ils sont tous foutus le camp. source : 1915. Les soldats de la guerre : Gaspard
  • 2001 Vous n'allez quand même pas me dire que des gaillards comme vous, super-équipés de magnifiques survêts et de splendides baskets, traînent la patte ? source : 2001. Sale prof !
  • 1888 Sur un sol inégal, fait de terre et de rocailles, ils commençaient de traîner la patte source : 1888. Le train de 8 h. 47
  • 1978 Il y a aussi le silence, grinçant et de mauvaise qualité, le râclement des chariots et le glissement des pieds : tout le monde traîne la patte. source : 1978. L'établi

<4 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.