Définition de : peloteur

  • peloteur
    • Flatteur
    • fréquence : 007
    • id : 11048

peloteur

& peloteuse (fém.)

n., adj.

Définition

Flatteur

registre ancien : 7

Synonyme : flatteur

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1866.

1870 1900 1901 1906 1926 1935 1953

Citations
1906 LE COMMISSAIRE, réjoui. –Dam ! cinq louis, c'est une somme ! MADAME GOYAUD, peloteuse. –Oh ! M. le commissaire n'est pas à ça près !… source : 1906. Dans un fauteuil
1935 À l'instant où crachaient les mitrailleuses, des officiers, blêmes et peloteurs, parcouraient les batteries, se disaient démocrates, adversaires de l'intervention, et juraient leurs grands dieux qu'un programme était arrêté source : 1935. Mer Noire
1870 Il est peloteur, mais très réservé, car il a le taf source : 1870. Le sublime ou le travailleur comme il est en 1870, et ce qu'il peut être

<3 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

2. − Vieilli, dépréc. (Celui, celle) qui flatte, flagorne. Synon. flatteur, flagorneur, lécheur (fam.).Il souriait; le peloteur câlin qu'il savait être appliqua une tape amicale sur l'épaule du compositeur (Courteline,Linottes, 1912, 7, p.104). b) 1866 «flatteur» (Delvau, p.291). Dér. de peloter*; suff. -eur2*. (TLFi) /

  • 1866, Delvau (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).