demi-castor

demi-castor (tableau rapide)
demi-castor Courtisane de second ordre, demi-mondaine, femme de moeurs légères, personne de demi-vertu, femme du monde libérée
synonyme prostituée élégante
date 1695
fréquence 8

demi-castor

& castor

n.m.

Définition

Courtisane de second ordre, demi-mondaine, femme de moeurs légères, personne de demi-vertu, femme du monde libérée

registre ancien : 6

Synonyme : prostituée élégante Usage : prostitution

Citations
1815 Punir de prison et de confiscation meubles, toute fille Castor ou demi Castor qui donnerait à jouer. source : 1815. Le Palais-Royal ou les Filles en bonne fortune
1802 je ne voulais pas faire connaître à notre Anglais que je l'avais trompé en lui donnant un demi-castor pour une vertu source : 1802. Les sérails de Paris, ou Vies et portraits des dames Pâris, Gourdan, Montigny et autres appareilleuses. Ouvrage contenant la description de leurs sérails, leurs intrigues
1899 Les demi-castors. Je crois qu'une définition du mot est presque inutile, tant il s'est acclimaté dans l'argot de Paris. Le demi-castor est une femme qui souvent, a été du monde, qui a toujours l'air d'en être et qui […] n'est plus qu'une industrielle source : 1899. L'amour à Paris - Nouveaux mémoires - Les industries de l'amour
1899 Le demi-castor est une femme qui souvent, a été du monde, qui a toujours l'air d'en être et qui, en réalité, n'est plus qu'une industrielle ou une industrieuse de l'amour, comme il vous plaira source : 1899. L'amour à Paris - Nouveaux mémoires - Les industries de l'amour
1899 était tombée dans cette demi-prostitution où se débattent les anciennes femmes du monde, appelées demi-castors source : 1899. L'amour à Paris - Nouveaux mémoires - Les industries de l'amour

<5 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

À l'origine le demi-castor était un chapeau d'homme où le poil de cator était mélangé à de la fourrure moins chère ; l'expr. s'est ensuite appliquée à toute personne suspecte, équivoque, puis aux femmes de moeurs légères. Équivaut à demi-mondaine, demi-vertu (LEVER) / De demi-, et castor (dans la série castor fin, castor et demi-castor, d'orig. obscure) (GR) / Le castor coûtant fort cher, les chapeliers eurent l'idée de fabriquer des chapeaux dans lesquels il entrait une partie de castor et une partie d'étoffe à poil. Ces nouveaux chapeaux auxquels on donna le nom de demi-castors, avaient l'avantage de coûter moins cher (PAUL-HOT) /

  • 1695 Regnard : fille de petite vertu ; 1784 ; encore employé au XIXe et au début du XXe (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).