arrosage

registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 8

arrosage

n.m.

Ce qu'on boit ; invitation à boire ; fête, inauguration de qqchose (diplôme, promotion, etc.)

Famille : arros- (boire)

Usage : alcool, ivrognerie, boire

1950 il était d'accord, et toujours décidé à régler les frais d'arrosage. On pouvait pas trouver mieux 1950. Ainsi soit-il 1893 Au bout d'une quinzaine de jours, grâce à quelques arrosages, le faux paralytique et moi nous étions intimes 1893. Paris qui mendie - Mal et remède 1915 Hier, visite du général de division Pol Durand […]. Grand tralala... arrosage en ville... briquage des planchers à l'herbe mouillée et aux culs-de-bouteille... 1915. Journal d'un poilu. août 1914-décembre 1915 1919 Quant à l'arrosage, je ne puis guère vous dire ce qui a été siroté comme bouteilles, mais, sûr qu'on a sérieusement biberonné 1919. Annexes, dans Les carnets de l'aspirant Laby. Médecin des tranchées <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 220