Définition de : promenade camembert

promenade camembert (tableau rapide)
promenade camembert En prison, promenade en triangle
fréquence 004

promenade camembert

& cour en camembert ; camembert

n.m.

Définition

En prison, promenade en triangle

Usage : prison, carcéral

77735-fontainebleau-le-parisien.jpg: 425x270, 57k (29 décembre 2016 à 04h28)

Citations
1999 Au mitard, il sera limité à une promenade par jour et il y tournera en triangle, c'est les promenades camembert. source : 1999. Boumkoeur / edit
1995 Il y a du monde partout : sur le terrain de sport, sur les cours de promenade (dites cours « en camembert » parce que leur forme évoque celle d'une portion de ce fromage bien connu) source : 1995. La zonzon de Fleury / edit
1979 La promenade des mitards. D'étroites cours en camembert où le soleil pénètre peu. Des cours sur le modèle de Toulon, en modèle réduit. source : 1979. Le désert de l'Iguane / edit
2013 il m'arrive aussi de passer de courts séjours à Fresnes pour des affaires douteuses. Je me délasse en décryptant les graffitis dans les cours taillées en camembert de cette prison qui date de Napoléon III. source : 2013. Moi Dodo la Saumure / edit
1995 Chaque détenu sort tous les jours pendant deux heures sur les cours « en camembert », le matin ou l'après-midi source : 1995. La zonzon de Fleury / edit
1995 Ils disposent donc d'une cour de promenade pour eux tout seuls, et ils sont là, quatre ou cinq dans leur bout de camembert source : 1995. La zonzon de Fleury / edit

<6 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).

créer 77736 +Bob +Move +Régénérer

  • 178363 Ils disposent donc d'une cour de promenade pour eux tout seuls, et ils sont là, quatre ou cinq dans leur bout de camembert
  • 178362 Les treize-seize ans, les « minots » comme on les appelle, occupent un quartier à part dans la tripale de détention.
  • 178361 Parfois, entre deux gendarmes, ils reviennent au C.J.D. Parfois ils ne reviennent pas.
  • 178360 Il se tapent la gamelle de Fleury, reprennent du poil de la bête, sont libérés et repartent à la godille sur les mers cafouilleuses.
  • 178359 Ils arrivent au C.J.D., ternes, l'oeil éraillé, fagotés comme l'as de pique, maigres comme des chats grillés.
Citation :
Source (id) :
Bob (id) :
Citation (id) :