empapaouter

empapaouter (tableau rapide)
empapaouter Sodomiser ; > baiser ; se faire baiser
fréquence 8
synonyme baiser, coïter, baise, coït, sodomiser (actif, passif)

empapaouter

& empapahouter ; se faire empapaouter

v.tr.

Sodomiser ; > baiser ; se faire baiser

registre moderne : 8

Usage : érotique, sexualité

1970 Je me fracassais rageusement dans ce troufignon. –Tiens, je t'enquille, salope… il est content, hein, ton mari ? –Oui, gémit Pascaline, il est heureux que tu me rendes heureuse. –Il aime ça que je te lime le cul ? […] Ça l'excite de te lécher la conasse pendant que je t'empapaoute ? source : 1970?. Paris passionnément
1970 De nouveau, ce fut le con de Malou que je ramonai. Durant de longs instants, il en fut ainsi. À la fin, je ne savais plus très bien quelle était la moniche que j'étais en train d'empapaouter. source : 1970?. Paris passionnément
1950 créature de petite taille, assez crapuleuse d'allure […] et qui m'eût dit sans ambages : «Empapaoute-moi !» Impossible de dire pourquoi ces deux mots avaient sur moi un effet extraordinaire. Toujours est-il que je l'empapaoutais sur-le-champ. source : 1950. Monsieur Paul
1963 la colère m'a empoignée et je lui ai répliqué que pour manger à ma faim, je n'avais pas besoin de me faire empapaouter deux fois par semaine par un vieux con (C.O.N.). source : 1963. Les perles de Vénus
1947 Si Maurice Schumann devient pédéraste demain, s'exclame Henri, il faudra que nous nous fassions tous empapahouter ! source : 1947. Mon journal dans la drôle de paix

<5 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).