languefrancaise.net

tomber sur le dos de (définition)

tomber sur le dos de
S'en prendre à, être à charge de ; gronder, sanctionner ; attaquer

tomber sur le dos de & tomber sur le dos à #locution

S'en prendre à, être à charge de ; gronder, sanctionner ; attaquer

↓ fréquence : 007 | registre ancien : 7 | registre moderne : 5

  • 1953 La libération arrive et c'est moi qui prends tout le paquet. Le brigadier me fait arrêter comme gestapo en croyant que c'est moi qui le cocufiais, et les quatre gendarmes me sont tombés sur le dos comme témoins à charge… source : 1953. Quartier des fauves
  • 1981 nous a raconté comment les flics, et surtout le fisc, étaient tombés sur le dos d'Ettori après cette disparition source : 1981. Tiens, voilà du Bouddha !
  • 1982 Méfiance avec les oiseaux tels qui celui-ci, qui vous tombent sur le dos sans prévenir, se faufilent en silence et surgissent à l'improviste pour surprendre ce que l'on dit. source : 1982. Le lapin de lune
  • 1836 je ne fus pas sitôt de retour dans cette ville, que la police me tomba sur le dos, et me voilà de nouveau commensal de la maison d'arrêt de cette ville. source : 1836. Bagnes, prisons et criminels (III)
  • 1918 La mitrailleuse de terre me suit et je regarde en l'air pour voir si, comble de malheur, un avion ne me tombe pas sur le dos. source : 1918. Notes d'un pilote disparu (1916-1917)
  • 1915 Si le capitaine ne s'était pas méfié, ils nous tombaient sur le dos, sans crier gare… source : 1915. Les poilus de la 9e

<6 citation(s)>

Chronologie et sources

Si vous connaissez une date plus ancienne, indiquez-la en discussion avec précision de la source exacte. Merci.

1836 1915 1918 1953 1981 1982 1982

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments