Définition de : rester en travers de la gorge

  • rester en travers de la gorge
    • Se dit de quelque chose qu'on n'accepte pas, qui n'est pas pardonné, de qqchose qui déplaît durablement et inspire la revanche
    • fréquence : 006
    • id : 36782

rester en travers de la gorge & avoir qqchose en travers de la gorge ; (rester en travers de l'entonnoir) locution

Définition

Se dit de quelque chose qu'on n'accepte pas, qui n'est pas pardonné, de qqchose qui déplaît durablement et inspire la revanche

fréquence : 006
registre moderne : 3

Chronologie

1911 1983 1993 1997 2006 2009

Citations

  • 1993 Ces quinze jours de consigne m'étaient restés en travers de la gorge source : 1993. Et l'expresso remplaça la bistouille
  • 2006 Parmi les autres circulaires restées en travers de la gorge, celle sur «les indulgences». Depuis le 18 décembre 2002, les policiers n'ont plus le droit de faire sauter des PV. source : 2006. Place Beauvau - La face cachée de la police
  • 1997 drôle que ça me soit resté en travers de la gorge, qu'après tout ce temps l'oubli ne soit pas venu à bout de l'effacer source : 1997. L'aveu différé
  • 1911 Leur vache d'article 12 du bourreur de pègres m'est resté en travers dans l'entonnoir : « Tout condamné aura la tête tranchée… » source : 1911. Le journal à Nénesse

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.