Définition de : faire des mines

faire des mines & prendre des mines

Définition

Séduire du regard ; faire des sourires affectés? ; faire des manières affectées ; adopter un certaine attitude

fréquence : 005
registre ancien : 2 registre moderne : 2

synonyme : manières, affectation, faire des façons

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1525.

1801 1932 1950 1952 1997

Citations

<5 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

− Loc. verb. Faire des mines (à qqn). Faire des signes dans le but de faire comprendre des choses qui ne peuvent être dites. Pendant toute la scène, Rochester [pieds nus, la corde au cou] fait des mines à Francis qu'il a aperçu dans la tribune en entrant (Hugo, Cromwell, 1827, p.371). [En parlant d'une femme] Attirer l'attention par des coups d'œil, des expressions du visage ou des attitudes destinées à séduire. Synon. minauder. Inès: (...) tu te frottais contre lui et tu faisais des mines pour qu'il te regarde. Estelle: Et après? (Sartre,Huis clos, 1944, 5, p.139). c) ca 1525 faire des mines « exprimer ses sentiments par une mimique appropriée » (Mém. de Rob. de la Marck, seigneur de Fleuranges, p.234 ds La Curne); d)1558 faire des mines « faire des manières » (Des Périers, Nouvelles récréations et joyeux deirs, 35, éd. K. Kasprzyk, p.159); 1673 faire des mines à qqn « chercher à plaire à quelqu'un en faisant des manières » (Mmede Sévigné, Lettre à Mmede Grignan du 21 oct. ds Lettres, éd. Ad. Régnier, t.3, p.247); (TLFi) /

  • 1525 d'après La Curne (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.