Définition de : en boucher une surface

en boucher une surface (tableau rapide)
en boucher une surface Déconcerter ; étonner, surprendre ; être étonné ; se faire épater(?)
synonyme étonner, ébahir ; étonné, ébahi
fréquence 011

en boucher une surface

& en avoir une surface bouchée ; s'en laisser boucher des surfaces

locution

Définition

Déconcerter ; étonner, surprendre ; être étonné ; se faire épater(?)

registre ancien : 7

Synonyme : étonner, ébahir ; étonné, ébahi Famille : boucher (en - X)

Citations
1898 Pour ma part, j'en ai marre et je ne veux plus rien savoir pour m'en laisser boucher des surfaces comme ça. source : 1898. Notes d'un tricoteur (L'Auto-Vélo)
1927 Citoyens, dit-il, nous allons vous en boucher une surface, mais vous ne serez pas plus épatés que nous. La vie est rigolote en ce sens que lorsqu'on croit qu'on va tourner à droite, c'est à gauche qu'on va source : 1927. China-Town, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927)
1918 de La Tour, cinq avions et deux drachens, ça t'en bouche une surface, hein, mon vieux ! source : 1918. Guynemer l'as des as
1915 Moi, j'en ai connu des curés, mais des curés comme c'curé-là, ça, il m'en bouche une surface ! source : 1915. Les soldats de la guerre : Gaspard

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).