languefrancaise.net

définition : coup de bambou

coup de bambou
(moral) Quand on reçoit une émotion, un coup au moral, qqchose qui assomme (au figuré) ; avoir le cafard, être fatigué ; (santé) être fou

Citations
  • 1954 il commit l'erreur de se laisser encotonner, du jour au lendemain, dans le plus puérile, la plus inutile, la plus désarmante des « sécurités » désoeuvrées. C'est en Syrie que l'atteignit le « coup de bambou » tant redoutable source : 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville
  • 1954 C'est en Syrie que l'atteignit le « coup de bambou » tant redoutable. Il y fit la connaissance de moines grecs exilés, lesquels s'étaient convertis en secte sataniste […] Depuis ce moment une invraisemblable suite d'atroces désastres jalonne sa vie source : 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville
  • 1952 Émile, on va plus se voir de longtemps. Je pars. / Un coup de bambou, il m'aurait pas fait plus d'effet. source : 1952. Émile et son flingue
  • 1953 Mais oui, mon p'tit vieux. Tu attends cette nouvelle tous les jours et elle n'arrive jamais. Puis la v'là qui s'amène au moment même où une série d'émotions plus ou moins dures se passent dans le quartier… Mais c'est normal, ton coup de bambou ! source : 1953. Quartier des fauves

<4 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1930 1952 1953 1954 1981 1997

Compléments