Définition de : fourgueur

fourgueur

Définition

Vendeur ; receleur

fréquence : 006

synonyme : receleur, vendeur famille : fourg- (vente, recel)

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1954.

1901 1932 1954 1960 1981 2012

Citations

  • 1932 il faut que les voleuses passent sous les Fourches Caudines de ces « fourgues » et acceptent leurs conditions aussi peu rémunératrices soient-elles. C'est inéluctable : le « fourgueur » capitaliste dicte ses lois à la voleuse-ouvrière, comme dans la société honnête. source : 1932. Le pourrissoir
  • 1960 Le gonze a parlé détaché ; averti par le sens mystérieux des fourgueurs d'élite, que l'affaire est virtuellement enfouillée source : 1960. Du mouron pour les petits oiseaux
  • 1954 Formidable qu'il est ce gniar-là. Je vais sur soixante-quinze piges et je l'ai toujours conoblé. Réparouze de pendulettes et fourgueur d'oignons d'occase source : 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville

<3 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • Pas cité dans (GR) / 1954 (GB) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.