abîmer

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

fréquence : 10

abîmer v.tr.

1954 Ils ont un peu abîmé le pauvre type 1954. Toute ma vie 1952 Quand même, si Lola l'abîme trop, faudrait prévoir un petit cadeau 1952. Une fille du tonnerre 1917 je m'interpose pour qu'on ne les abîme pas trop… et je prends dans la tirelire un marron qui leur était destiné… 1917. Chignole (la guerre aérienne) 1836 tiens, j'te fais une feinte, j'ai l'air de te porter un coup sur la tête, tu vas pour le parer, je t'allonge un grand décime coup de pied dans les os des jambes, et j'ai le loisir de t'abîmer que tu n'y vois que du feu. 1836. L'enfant du faubourg 1922 Violette ne connaissait pas la rancune, et déjà elle était prête à tout oublier. Elle craignait même d'avoir abîmé son homme. 1922. Au Lion Tranquille <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 287